Le paranormal et la psychomatière

http://www.hypnose-humaniste.com/conscience.php

Une excellente démonstration et explication très bien faite.

Deux particules qui se sont associés à un moment précis, dans le temps et dans l'espace, deviennent définitivement indissociables.
Qu'est-ce que cela peut bien signifier en clair ?
C'est la réponse que tout le monde cherche depuis si longtemps !

Un exemple.
Lorsque deux êtres se prennent d'amour l'un pour l'autre, il y a des particules de psychomatière qui s'associent (un peu comme une soudure).
Un bout d'un temps donné, long ou court peu importe, si l'un des deux membres de ce couple d'amoureux vient à "mourir", c'est la catastrophe.
C'est la catastrophe en apparence seulement car les particules de psychomatière associées et appartenant à ce couple restent définitivement indissociables.
L'une des deux parties s'en est allé peut-être à l'autre bout de l'univers, qui sait ?
L'autre des deux partie est restée sur cette planète (la nôtre).
Et là, la magie opère !
Comme les deux particules sont restées totalement indissociables, en dépit des apparences (séparation) elles sont toujours ensembles.
C'est pour cette raison qu'une immense partie des êtres humains dans le deuil continue d'avoir des contacts, des signes, des manifestations, etc. de leur être cher disparu. Ce que fait l'un, l'autre le ressent. Ce que fait l'autre, l'un le ressent.
Le cher disparu (toujours en apparence) nous envoie des signes, de l'amour, de la douceur et nous le ressentons. Nous lui envoyons de telles bonnes pensées, et il le ressent, lui aussi, au moment même où nous le faisons.
Séparation ?
Que nenni !
Résumé ?
Nous sommes bien dans un monde d'illusion. Nous sommes leurrés pas la matière dense.

Et nos chers défunts n'arrêtent pas de nous le dire !
- Dites-leurs que je ne suis pas mort.
- Maman, papa, etc. je suis si près de toi.

Quand bien même celui-ci ou celle-là est partie aux confins de l'univers, il est, elle est au même moment de la pensée, tout contre nous.
Il ne faut pas vivre le temps comme une grandeur comptable et séquencée mais il faut le vivre dans une notion de moment. Il y a un moment pour ceci ou cela.
Nous sommes aussi particulièrement bien leurrés par la notion d'espace. Si les particules de psychomatière restent indissociables, alors l'espace n'existe plus.
Quid de l'univers en expansion ?
Il semble bien que l'espace n'existe pas plus que le temps.
Ou tout comme le temps, existe selon des notions, des compréhensions et des appréhensions différentes.

Mais cette notion de particules de psychomatière ne fait pas qu'expliquer ce qui est ci-dessus.
Elle explique aussi la notion d'ubiquité. Celle, celui, qui parvient à s'intégrer dans la notion d'appartenance à un grand tout, dans la notion de perfection (l'Amour), peut se projeter dans plusieurs moments différents. C'est de cette façon que l'on peut expliquer que le Christ pouvait être vu à plusieurs endroits au même moment. Il n'est pas le seul à avoir réalisé ce qui nous semble être un prodige et qui est, en sommes, quelque chose de très naturel.
Nous connaissons, et ne connaissons que cela, l'univers sous la forme de quelque chose qui possède seulement 3 dimensions. A ces 3 dimensions, nous y avons ajouté la 4ème. Le temps nous permet d'obtenir la notion de déplacement dans un espace. Mais a bien y réfléchir, nous n'allons pas plus loin.
A coup sûr, d'autres dimensions existent bel et bien !
Par le truchement de personnes qui ont des qualités dont on dit qu'elles sont paranormales, et à travers leurs témoignages, on sait qu'il y en a d'autres.
Il y a bon nombres de personnes qui n'ont aucune qualité paranormale et pour lesquelles, les témoignages sont encore plus criant. Je devrais dire même hurlant. Ce sont les personnes qui ont fait l'expérience d'une mort imminente (NDE en anglais et EMI en français) ainsi que les personnes qui ont fait l'expérience d'une OBE (Out of Body Experience), une décorporation. Heureusement, depuis environ une quinzaine d'années, ces gens là commencent à être écoutés.

Vous n'êtes pas Einstein ? Ca tombe bien moi non plus !
Et pourtant, avec cette petite explication, vous venez de faire de la physique quantique !

Alors, elle est pas belle la vie ?